ACCES DIRECT

Le patrimoine naturel de la Communauté de Communes du Bocage Gâtinais

Le site classé de la vallée de l’Orvanne, un patrimoine naturel riche et préservé.

Un territoire majoritairement agricole

Les deux tiers des terres de la Communauté de Communes du Bocage Gâtinais sont cultivés, il s’agit de cultures céréalières intensives (blé, orge, maïs, colza et tournesol).

L’importance de l’Orvanne

Vallée de l'Orvanne

La vallée de l’Orvanne qui traverse le territoire de la Communauté de Communes du Bocage Gâtinais est protégée au titre de l’inventaire des sites classés du 10 mars 1999. Le site classé contourne au plus près les zones constructibles de 1999 et rend le périmètre restant inconstructible sauf exceptions, une mesure significative pour le territoire car elle concerne plus de la moitié de la surface de la Communauté de Communes du Bocage Gâtinais.

De nombreux sites classés

De nombreux autres sites sont classés au titre de leur valeur patrimoniale naturelle :

  • L’Espace Naturel Sensible, la butte de Flagy
  • L’Espace Naturel Sensible des Iles de l’Orvanne
  • Une Zone Naturelle d’intérêt Ecologique Faunistique et Floristique à Flagy.

Le territoire de la Communauté de Communes du Bocage Gâtinais possède parmi les plus fortes diversités d’habitat naturel de Seine-et-Marne. Le nombre d’espèces végétales protégées recensées y est également conséquent (5 à 20 par communes). Le schéma des ENS a confirmé l’importance écologique de ce territoire en l’identifiant comme un secteur à fort enjeu pour la biodiversité seine-et-marnaise.

Les forêts

Les espaces boisés qui recouvrent 27% de la surface du territoire (2 624 hectares) représentent également un enjeu important. Les forets participent aux corridors forestiers Est-Ouest entre le Loing et l’Yonne puisqu’elle est connectée à la forêt de Nanteau et au sud-est du massif de Fontainebleau.

Un paysage ouvert, des panoramas variés

Caractérisé par un relief ondulé, une succession de collines, cours d’eau vallées, bosquets, bourgs et fermes isolées, le territoire de la CCBG présente une grande diversité de panoramas. L’atlas des paysages identifie 4 types de paysage :